Vins et saveurs
0
0
Partager

Vins et saveurs


 
Un territoire qui s’exprime aussi à travers son patrimoine vinicole et gastronomique de tout premier ordre, de la petite brasserie aux tables étoilées. Le restaurant La Pyramide (2 étoiles au guide Michelin) et son chef Patrick Henriroux ne faillit pas à la tradition culinaire de grande qualité, instaurée par Fernand Point, dont ses plus brillants élèves ne sont autres que Georges Blanc, Paul Bocuse ou Michel Troisgros. Mais ce n’est pas tout, le guide Michelin répertorie plus de 11 établissements du pays viennois réputés pour leur cuisine raffinée, leur savoir-faire et leur convivialité dont le Domaine de Clairefontaine, (1 étoile au guide Michelin) tenu par Philippe Girardon, Meilleur Ouvrier de France. Une convivialité que l’on retrouve aisément au sein des vignobles septentrionaux. Situés en bordure du Rhône, ces coteaux habillent du plus bel effet les terrasses ensoleillées de Saint-Cyr-sur-Rhône à Condrieu.
 
D’ailleurs, il y a plus de 2000 ans, le vin de Côte-Rôtie était déjà célébré sous l’appellation de « vin viennois » ! Le vin de Condrieu, au sud du pays viennois, à la robe jaune pâle,accompagne à merveille la rigotte de Condrieu, célèbre petit fromage de chèvre de terroir qui a obtenu son Appellation d’Origine Contrôlé en 2009 (et désormais AOP). En terme de reconnaissance, les régions de Condrieu, du Pilat Rhodanien et l’agglomération viennoise ont été labélisées « Vignobles & Découvertes ».
 
L’eau-de-vie de poire en France est née dans les années 30 à Villette-de-Vienne, chez Joannès Colombier qui, en vertu de son privilège de bouilleur de cru, distillait un peu de poires Williams de son verger. Au milieu d’arbres centenaires, passant du verger à l’alambic, Stéphane Jay vous dévoilera les secrets de fabrication de l’eau-de-vie de poire Williams. Un territoire aux accents méridionaux ne serait-ce que par l’existence du second plus grand marché permanent de France où les producteurs locaux mettent toutes les saveurs à l’honneur.